Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


L'année des 3 ans - 2ème quinzaine d'avril

Catégories : #Vie et Instruction en famille, #Année des 3 ans

Avril, 2ère quinzaine

Jeu de doigts :

Le boeuf (attraper le pouce)

La vache (attraper l'index)

Celui qui les détache (attraper le majeur)

Celui qui les mène au champ (attraper l'annulaire)

Et le petit qui court devant ! (attraper l'auriculaire et l'agiter dans tous les sens)

Comptine :

Je ramasse un grain,

Je le mets dans ma main.

Un oiseau vient

Et picore le grain

Au fond de ma main,

Puis s'envole au loin !

Ronde :

Au jardin de ma tante (tourner)

Le rossignol chante :

Fait toutounet,

Fait toutoutnet,

Fait cri ! (s'accroupir)

Chanson :

L'alouette est sur la branche (bis)

Fais-nous 3 ptits sauts

L'alouette, l'alouette,

Fais-nous 3 ptits sauts,

L'alouette comme il faut...

1,2,3 !

(une version à écouter ici)

Histoire - Conte :

Aux temps lointains où les oiseaux parlaient encore, ils décidèrent un beau matin de se
choisir un Roi. A cet effet, ils convoquèrent une grande assemblée générale. Ils discutèrent si longtemps et si bruyamment que leurs palabres s'entendirent à des lieues à la ronde.
Finalement, il fut décidé de faire un concours : celui qui volerait le plus haut dans le ciel
serait le Roi. Les oiseaux, tout comme les humains, possèdent aussi un petit-ou un grand -fond d'orgueil ; la plupart estimèrent donc avoir de bonnes chances de l'emporter, et s'inscrivirent au concours. Pendant des jours et des jours, on s'exerça dans tous les coins. Quand enfin la date fatidique arriva, toute la bande s'éleva dans les cieux dans un grand froissement d'ailes, des cris et des pépiements. Il y eut tellement d'oiseaux en même temps dans le ciel que la lumière du soleil en fut tout obscurcie ! Mais cela ne dura pas très longtemps. Très vite, la plupart des oiseaux redescendirent aussi rapidement qu'ils étaient montés, et hors d'haleine essayèrent de retrouver leur souffle. Mais alors que la masse des concurrents fondait à vue d'oeil, et que quelques Aigles majestueux continuaient imperturbablement à monter, un petit oiseau, sans que personne ne le vît,
s'installa confortablement sur la queue d'un Aigle Royal, et sans se fatiguer le moins du monde, monta avec lui jusqu'à des hauteurs insoupçonnées. Un oiseau comme ça ne pèse que quelques grammes et l'aigle, concentré sur son vol, ne pouvait se rendre compte de sa présence.
Il fut bientôt évident pour tous les spectateurs que l'Aigle serait le vainqueur du concours. Sans effort apparent, porté par ses ailes puissantes,il montait sereinement vers le soleil. Il fit encore trois ou quatre petits tours d'ascension, puis, certain de sa victoire, se laissa tout doucement planer vers le bas. Mais, alors qu'il entamait sa descente, et que la foule l'acclamait déjà, le petit oiseau brunâtre surgit de son plumage. D'un vigoureux coup de ses courtes pattes, il quitta son transporteur involontaire et parvint à s'élever
encore. Fou de joie et d'orgueil, il se mit alors à crier : «Je suis le Roi ! Je suis le Roi ! »
Il ne revint sur terre qu'un bon moment après l'Aigle. Tout le monde put alors constater que le petit oiseau avait réellement approché le soleil de très près : le bout de ses ailes en étaient tout roussi !
Mais une victoire obtenue par ruse n'en est pas moins une victoire. Le titre revenait à l'oiseau, mais comme il était tout petit, on l'appela le petit Roi, ou Roitelet.

Commenter cet article

Elsa 16/04/2013 15:14

Un grand merci pour le partage !!
Tout ce que vous faites avec votre fils me parle beaucoup, et vos rendus sont précis et complets !!
BRAVO !!

Petite Fée Coquelicot 16/04/2013 16:57

Merci...
Il y a des jours où je me demande si ça sert vraiment à quelqu'un, et j'avoue que comme ça me prend du temps de le mettre sur internet, parfois ça fait du bien d'entendre de tels commentaires :-)
C'est vrai que je parle moins de ce que nous faisons dans le courant de la vie, dans nos activités quotidiennes, nos promenades, qui sont toutefois aussi enrichissantes, et plus de ces petits moments à part pour "le travail" comme dit mon Ptit Lutin.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents