Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Un conte pour Halloween

Catégories : #Vie et Instruction en famille

La fête d'Halloween approche.

Mais telle qu'elle est fêtée, elle ne me convient pas. Je ne sais pas comment ça se passer chez vous, mais dans notre village, il y a un grand défilé d'enfants déguisés en monstres plus terribles les uns que les autres : sorcières, vampires, morts-vivants... Ensuite, une boum est organisée, avec orgie de bonbons et de sodas sur fond de musique trop forte. Pour moi, ça ne veut rien dire tout ça !

Du coup, comme je trouve mon Ptit Lutin un peu jeune pour aborder le thème des sorcières, nous avons transformé Halloween en "la fête de la Citrouille". Et ça fonctionne même avec mes grands, depuis plusieurs années. Alors même s'ils sont presque à chaque fois chez leur papa à cette période, nous décalons la fête de quelques jours et la fêtons à leur retour.

 

Cette année, je voudrais raconter le conte de la Toute Petite Citrouille. Et je vais donc créer les personnages qui s'y rapportent pour pouvoir "jouer" le conte devant les enfants. Voici le texte du conte :

 

 

La plus petite et minuscule des citrouilles

(Christine Natale, The Littlest Pumpkin)


Il était une fois, au milieu d'un grand champ de courges, une petite et minuscule citrouille. Cette minuscule citrouille était à peine plus grosse qu'une noix. Ce n'était pas un bébé citrouille, puisque les bébés citrouilles sont verts et que cette minuscule citrouille était d'un bel orange éclatant, comme ses frères et soeurs. 
C'était la plus petite citrouille du monde entier. C'était aussi la citrouille la plus misérable de tout le champ.
«Ce sera une Halloween merveilleuse pour toi », murmura-t-elle, en pleurant, à son voisin. «Tu seras sûrement choisie par un enfant pour devenir sa lanterne d'Halloween. Mais moi, je suis si petite que personne ne pourrait me dessiner un visage, ni m'insérer une chandelle. En fait, lorsque les fermiers viendront dans le champ, ils ne me verront même pas et ils m'écraseront avec leurs grosses bottes. Je ne verrai probablement même pas l'Halloween.»
Les autres citrouilles avaient de la peine pour elle, mais elles ne pouvaient rien faire pour l'aider.
Ce matin-là, le fermier et ses deux garçons vinrent au champ pour voir toutes les magnifiques citrouilles rondes, orange et si belles parmi les vignes vertes et les grandes feuilles. Le fermier dit à ses fils : «Les citrouilles sont prêtes. Demain, nous reviendrons les cueillir, les mettre dans le camion et les apporter au marché. Les enfants les achèteront et les amèneront à leur maison pour en faire des lanternes.»
Cette nuit-là, dans le champ, toutes les citrouilles étaient excitées en pensant au lendemain. Une énorme citrouille se vantait qu'elle serait probablement la première à être choisie par un petit enfant chanceux. Mais une plus petite citrouille pensait plutôt qu'elle serait la préférée puisqu'un enfant pourrait facilement la prendre et la transporter.
Chaque citrouille y allait de son souhait : certaines désiraient qu'on leur dessine un visage heureux, d'autres voulaient faire peur et même quelques-unes souhaitaient un visage triste - juste pour s'amuser.
La nuit avançait, il faisait de plus en plus noir, la pleine lune brillait au-dessus du champ. Les citrouilles étaient de plus en plus silencieuses, à part quelques chuchotements ici et là. Toute la nuit, la minuscule citrouille regardait, Madame la Lune, si haute dans le ciel. Elle lui parlait.
«Toi et moi, nous sommes semblables. Toutes les deux, nous sommes rondes. Mais toi tu es merveilleuse, sage et aimée. Moi je suis trop petite pour qu'on m'aime.»
La lune brillait de sa lumière d'amour, en tentant de réconforter la minuscule citrouille.
Avant l'aube, alors que la lune s'en allait tout doucement et qu'il faisait très noir, la minuscule citrouille vit une toute petite lumière briller au loin dans le champ. La lumière brillait et dansait à travers le champ, en s'arrêtant ici et là. La minuscule citrouille pensait qu'une étoile avait dû tomber du ciel sur la Terre, mais elle ne pouvait pas voir ce qu'elle faisait. La lumière s'approchait de plus en plus près.
Tout à coup, la lumière se trouvait juste là, en face de la minuscule citrouille et alors elle vit qu'il ne s'agissait pas du tout d'une étoile - c'était une jolie fée d'automne, habillée d'orange et d'or et dansant de mille feux. La fée d'automne se pencha vers la minuscule citrouille et cria : «Oh ! La voici ! La citrouille que je cherchais ! Toutes les autres citrouilles sont bien trop grosses pour moi, je ne pourrais jamais les ramener à la maison pour mes enfants. Celle-ci est parfaite !»
Une immense joie remplit le coeur de la minuscule citrouille lorsque la fée la cueillit et l'amena avec elle dans la forêt. Elles entrèrent au pied d'un vieil arbre, où plusieurs fées d'automne étaient réunies pour admirer leur belle citrouille d'Halloween. Les fées ont pris de minuscules couteaux et ont gravé un beau visage heureux sur la citrouille. Ensuite, elles prirent de petites chandelles de fées, qui changent de couleurs quand elles sont allumées et en placèrent dans la citrouille. Voilà, la minuscule citrouille était devenue une magnifique lanterne d'Halloween.
Alors, toutes les fées d'automne commencèrent les célébrations de leur festival. Il y avait toutes sortes de nourriture et de sucreries, plein de chants, de musique et de danse. La minuscule citrouille passa une magnifique Halloween !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents