Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


L'année des 3 ans - 2ème quinzaine de février

Catégories : #Vie et Instruction en famille

 

Février, 2ème quinzaine

 

Jeu de doigts : 

Les lutins se préparent pour jouer dans la neige.

Ils mettent leurs bottes,

joindre les pouces

leurs manteaux,

joindre les index

leurs gants,

joindre les majeurs

leur écharpe,

joindre les annulaires

et leur bonnet...

joindre les auriculaires (cela forme comme un bonnet pointu)

...pointu !

mettre le "bonnet" sur la tête.

 


Poème : 

La neige est froide,

la neige est blanche,

la neige crisse sous nos pas...

Que c'est beau, la neige !


Histoire - Conte : 

Petit Ecureuil s'est réveillé, alors que son papa, sa maman et ses frères et soeurs dormaient encore, blottis les uns contre les autres pour se protéger du froid, dans le creux du pommier. Il a bien essayé de se rendormir, de fermer les yeux, mais rien à faire, il est bel et bien réveillé. Et il a surtout très envie d'aller jeter un petit coup d'oeil dehors, juste pour voir comment est l'hiver. Alors il se dégage doucement de la patte de sa maman, et se glisse vers l'extérieur. Il regarde par le trou du pommier, et découvre une magnifique immensité blanche : il a neigé pendant leur sommeil !

Que c'est beau ! Tout scintille sous le soleil, on dirait des milliers de petits diamants ! Alors Petit Ecureuil ne résiste pas, et il sort du nid. Son papa et sa maman ne lui auraient certainement pas permis de sortir ainsi, tout seul. Mais après tout, ils dorment à poings fermés, et il reviendra bien avant leur réveil !

Alors il glisse sans bruit le long du tronc du pommier, et saute agilement au sol : comme c'est amusant de sautiller dans la neige ! Il s'enfonce, fait des bonds, retombe dans la neige qui amortit san chute comme un matelas de plumes ! Tout en s'amusant, Petit Ecureuil s'éloigne, sans s'en rendre compte, du pommier où dort sa famille. Querlle joie de s'ébrouer ainsi dehors, dans la neige, de respirer l'air vif et de sentir les rayons du soleil sur son pelage ! Les heures passent en promenades bondissantes, en pauses au sommet des arbres, en courses effrénées dans la neige...

Seulement, pendant que Petit Ecureuil s'amuse, le soleil suit sa route dans le ciel, et bientôt, il se cache derrière les arbres. L'obscurité tombe doucement : la nuit arrive !

Et avec la nuit, le petit vent frais se transforme en bise glaciale. Et dans le froid et la nuit, Petit Ecureuil ne retrouve plus son chemin... Il tente bien de trouver ses traces dans la neige, mais avec l'obscurité, ce n'est pas possible... Il avance, croyant aller dans la bonne direction, puis s'arrête, découragé : il ne reconnaît plus rien, il est perdu !

Son coeur se serre dans sa poitrine, l'inquiétude le gagne : comment va-til faire ? Déjà, le froid le gagne, ses pattes sont gelées, son pelage ne le protège plus du vent. Alors, au pied d'un grand sapin, il dégage un peu la neige, et se blottit dans les feuilles brunes qui recouvraient le sol avant les chutes de neige. Ainsi, il aura un peu moins froid... Les heures passent, longues et froides... Petit Ecureuil ferme les yeux, essayant d'imaginer le grand et beau soleil qui se lèvera demain. Il imagine aussi la voix de son papa, de sa maman, la voix de ses frères et soeurs, pour se rassurer. D'ailleurs, c'est comme s'il entendait vraiment leurs voix ! C'est comme si elles se rapprochaient de lui, en l'appelant par son prénom...
Mais, mais ? Mais oui ! Ce sont vraiment leurs voix ! Ils le cherchent, ils l'appellent ! Alors il se relève, se dégage des feuilles mortes, et se met à crier lui aussi : "Papa ! Maman ! Je suis ici !"

Bientôt, ses parents le rejoignent, le serrent dans leurs bras : tout le monde a eu tellement peur ! Sur le chemin du retour, Petit Ecureuil fond en larmes dans les bras de sa maman, il est soulagé, mais il est aussi très triste d'avoir désobéi à ses parents en sortant sans autorisation... Heureusement, l'aventure se termine bien, et Petit Ecureuil s'endort enfin, blotti dans la chaleur du nid, contre son papa, sa maman et ses frères et soeurs... Comme c'est bon, une famille qui vous aime !


Sensoriel : 

Nous continuons avec les activités sensorielles inspirées de Montessori :

- premières formes géométriques (triangle, disque, rectangle)

- premiers volumes géométriques (sphère, pavé, pyramide).


 

Activités : 

Vendredi, nous partons poru une semaine chez nos cousins de Savoie, alors nous ferons de la luge (sur des VRAIES pentes), nous verrons plein plein plein de neige, et nous en profiterons bien !

Et en attendant, nous continuerons à faire de la peinture, du modelage, du dessin, du collage et découpage... 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents