Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


L'alimentation des bébés : végétalienne et crue ?

Catégories : #Parentalité

Le Dr Gabriel Cousens (l'auteur du célèbre livre fleuve Conscious Eating, malheureusement toujours pas traduit en français), répond à cette question dans son livre Rainbow Green Live-food Cuisine.

Pour lui, les besoins des bébés sont tout-à-fait couverts par une alimentation végétalienne et crue, pour peu qu'on suive certaines règles. Dans ce cas, c'est même la meilleure des façons de les nourrir.

Bien entendu, pour lui, la meilleure des alimentations des bébés reste l'allaitement maternel, à poursuivre exclusivement, autant que faire se peut, durant les 6 premiers mois, et à poursuivre aussi longtemps que la maman et le bébé le désireront...

 

Voici quelques principes qu'il propose dans son livre :

 

Le lait maternel est l'aliment vivant parfait pour les bébés. Quand cela est possible, le lait maternel devrait être le principal aliment pendant la première année de vie et plus longtemps si possible. Si le lait maternel n'est pas toujours disponible, les parents ne devraient pas succomber à l'utilisation des laits infantiles. Il n'y a pas une seule marque qui soit réellement appropriée  pour la nutrition des bébés. Ils ne contiennent pas d'acide gamma-linolénique ni d'acide docosahexaénoïque qui sont si importants. Le lait maternel est parfaitement formulé pour une croissance neurologique maximale.

Lorsque vient le temps d'introduire de la nourriture "solide", même les plus jeunes bébés peuvent être nourris  avec des aliments vivants. Il convient d'introduire les aliments solides en général autour de six mois, l'âge auquel les bébés deviennent curieux au moment des repas, leur digestion est meilleure et le réflexe de mastication est bien développé.

Un bébé est dans la phase kapha selon le système de médecine ayurvédique. Cela signifie que son système est froid, humide et générateur de mucus. En conséquence, son alimentation doit être antikhaphagénique - réchauffante et asséchante. Particulièrement dans les deux premières années, l'alimentation d'un enfant doit être chaude, autour de 37 - 40 °C., mixée avec certaines épices réchauffantes. Au tout début de sa vie, le feu digestif de l'enfant est juste naissant. Si la nourriture est trop froide ou trop concentrée, elle peut éteindre ce feu digestif. Les épices que nous recommandons d'incorporer en poudre dans la nourriture et avec modération sont le gingembre, la cardamome, la coriandre, le cumin, la cannelle, la muscade, la menthe poivrée et la camomille. Les deux meilleures sont le gingembre et la cardamome. Pour chauffer la nourriture, vous pouvez placer les aliments mixés dans le four à température minimum, en mélangeant jusqu'à ce qu'elle soit chaude au toucher. La nourriture peut aussi être mise dans le déshydrateur, avant mixage, pendant deux heures à 45°C. Cela fonctionne particulièrement bien pour les aliments fibreux comme les brocolis.

Nous ne recommandons pas de nourrir un bébé avec des produits à base de soja pour les quatre raisons suivantes :

  • Le soja est kaphagénique - humide et froid-, et il contient en excès du cuivre, du manganèse, de l'aluminium et des oestrogènes.
  • 70% du soja est modifié génétiquement.
  • C'est l'un des dix aliments les plus allergènes.
  • Le soja n'est pas prévu pour être utilisé comme aliment régulier mais était prévu pour être consommé comme un condiment, étant fortement transformé et dénaturé.

En tant que parents, nous n'avons peut être pas fait une transition complète vers l'alimentation vivante. Nous pouvons encore craquer pour certains aliments, ce qui fait de l'alimentation vivante un processus. Un enfant nait libre de toutes addictions et préférences alimentaires. En fait, l'alimentation de votre enfant pourra même vous soutenir en vous permettant de faire des changements dans vos propres choix alimentaires.


Avant 6 mois :

Idéalement, un enfant devrait être exclusivement nourri au sein jusqu'à cinq ou six mois (et même plus longtemps). Cependant lorsque cela n'est pas possible, les aliments indiqués ci-dessous sont recommandés en complément du lait maternel. Consultez un praticien médical formé à l'alimentation vivante avant de sevrer complètement un enfant de moins de neuf mois de lait maternel et de le passer à une alimentation végétalienne crudivore. Si votre enfant peut être exclusivement nourri au sein, vous pouvez choisir d'attendre  pour introduire de la nourriture solide que votre bébé ait au moins 6 mois.

Lorsque vous nourrissez un bébé, souvenez-vous de toujours mixer soigneusement tout aliment solide  avec de l'eau (dans un blender ou avec une fourchette) jusqu'à obtention d'une texture liquide. A ce stade, nourrissez votre bébé avec une mono-diète (un seul type d'aliment par repas). Lorsque vous introduisez de nouveaux aliments, n'en introduisez qu'un seul nouveau à la fois tous les deux ou quatre jours. Ceci vous permettra de déduire quel aliment peut être la cause d'une éventuelle réaction allergique. Les réactions allergiques arrivent souvent dans l'enfance. Si vous notez des symptômes tels que éruptions, irritabilité inexpliquée ou des cercles sombres sous les yeux, consultez un praticien de santé (si possible, et de préférence, ouvert et formé aux pratiques médicales naturelles).

Aliments autorisés :

  • Noix de coco jeune et fraîche
  • Bananes rouges sauvages (moins riches en sucres que les bananes cultivées)
  • Avocat bien mûr
  • Concombre pelé
  • Pommes pelées
  • Poires pelées
  • Lait d'amandes (comme supplément au lait maternel si nécessaire)


6 mois et plus :

Cela peut être le moment approprié pour introduire des aliments "solides". Il est préférable de continuer avec la mono-diète pour la plupart des repas. En plus de la liste d'aliments cités ci-dessus, ceux qui suivent sont les  premiers aliments qui doivent être complètement mixés, en ajoutant de l'eau si nécessaire, pour obtenir une consistance liquide.

Aliments :

  • Papaye
  • Mangue
  • Courge
  • Sapote

 

7 mois et plus :

A ce stade, commencez à introduire doucement des mélanges d'aliments mixés.

Aliments :

  • Chair de noix de coco jeune (mixée soigneusement avec de l'eau jusqu'à obtention d'une crème)
  • Abricots, frais ou séchés qui auront été trempés, puis mixés
  • Pêches
  • Graines de lin réduites en poudre
  • Pollen local
  • Chlorella
  • Spiruline

 

8 mois et plus :

Maintenant que votre enfant doit avoir quelques dents, vous pouvez vous permettre de lui présenter des préparations ayant un peu de texture en laissant de tout petits morceaux. Assurez-vous que le réflexe de mastication de votre enfant est bon et qu'il utilise bien ses dents. Offrez-lui de petits morceaux  d'aliments mous. Donnez à votre bébé de petits aliments à mordre ce qui lui permettra d'apprendre aussi à se nourrir seul. Commencez à ajouter des épices douces et des herbes à quelques préparations. Pour la plupart des repas restez-en aux monodiètes ou simples mélanges.

Aliments :

  • Des oléagineux faciles à digérer : amandes et pistaches (toujours sous forme de poudre/ purée/ crème )
  • Des graines faciles à digérer : sésame (tahini), graines de citrouille, de tournesol, de lin, de chanvre (toujours sous forme de poudre/purée/beurre/crème)
  • Figues pelées ou avec la peau mais mixées 
  • Kiwis pelés
  • Prunes pelées
  • Raisins pelés et épépinés
  • Raisins secs trempés
  • Cerises dénoyautées
  • Olives -dénoyautées et mixées ou finement hachées- (choisissez des olives mûres et crues : les vertes du commerce en France ne sont pas mûres)
  • Brocoli mariné dans l'huile puis mixé
  •  Okra
  • Riz sauvage trempé puis mixé
  • Poudre de caroube crue
  • Poudre de mesquite

 


9 mois et plus :

Aliments :

  • Ananas
  • Betterave (mixée ou finement râpée)
  • Carotte (mixée à cause du risque d'étouffement)
  • Courgette
  • Navet
  • Rutabaga
  • Asperge
  • Chou-fleur
  • Aubergine
  • Choux de Bruxelles
  • Épinards (mixés ou assouplis en les massant avec du sel. Laissez reposer pendant 30 minutes. Ajoutez un peu d'huile de lin et faites mariner pendant 1 heure. Hachez finement.)
  • Kale (variété de chou)
  • Algues (trempées et finement hachées)
  • Céleri (de préférence en jus ou mixé)
  • Sarrasin germé et mixé 

 

10 mois et plus :

Maintenant votre bébé a certainement des dents inférieures et supérieures. Introduisez des préparations avec de plus gros morceaux pour faire plaisir à votre bébé.

Aliments :

  • Germes
  • Feuilles vertes (marinées et/ou massées avec du sel pour assouplir ou mixées)
  • Poivron rouge mixé ou finement haché
  • Noix de Macadamia mixées (avec modération)
  • Noix du Brésil mixées (avec modération)


1 an et plus :

Certains aliments ont certaines propriétés qui peuvent entrainer des allergies qui se développeront plus tard dans la vie s'ils sont introduits trop tôt. Pour cette raison, il est recommandé que les aliments de la liste ci-dessous ne soient pas introduits dans l'alimentation de votre bébé avant qu'il ait au moins un an. D'autres aliments sont trop "forts" tels que ceux de la famille du genre allium et certaines épices, et devraient être strictement minimisés jusqu'à ce que votre enfant soit assez grand pour faire ses propres choix alimentaires responsables. Les aliments doivent toujours être coupés en petits morceaux et les verdures doivent être mixées ou finement hachées puis assouplies en les massant avec du sel puis marinées dans de l'avocat ou de l'huile. Ne jamais laisser bébé seul pendant qu'il mange.

Aliments

  • Agrumes
  • Tomates
  • Fraises 
  • Myrtilles
  • Airelles
  • Baies de Goji
  • Autres baies
  • Oléagineux riches en graisses : noix de pécan, noix de Grenoble, pignons de pin
  • Les aliments du genre allium : ail, poireau, échalottes, oignons (très modérément)
  • Piment de Cayenne, poivre, hing, wasabi (très modérément)
  • Gingembre
  • Vinaigre de cidre (et autres vinaigres)
  • Miso
  • Aliments fermentés
  • Miel cru (Nous ne le recommandons pas mais si vous l'utilisez, attendez que votre bébé ait au moins un an)


Commenter cet article

Petite Fée Coquelicot 11/09/2010 18:47



D'ailleurs, dans les pays où sévit la malnutrition, l'OMS conseille l'allaitement exclusif jusqu'à 2 ans...


Cela se comprend bien entendu dans un cadre où l'allaitement se fait à la demande, sans restriction !



Herve 10/09/2010 15:53



Pour rassurer des mamans qui pourraient être inquiètes de ne pas donner de solides la 1ere année : notre fils a bu exclusivement du lait maternel pendant 14 mois, il ne voulait rien d'autre.
Aujourd'hui a 6.5 ans, il est un petit végétalien en pleine forme et plein d'énergie !


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents