Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Détox, grossesse et allaitement

Catégories : #Santé par les plantes et l'alimentation

 

Quand on entreprend une cure de détox, prémice d'un changement d'alimentation, on est en droit de se poser beaucoup de questions... L'une d'entre elle revient souvent (et je me la suis posée il y a quelques années aussi, puisque j'ai deux enfants en bas âge) : qu'en est-il des femmes enceintes et allaitantes ? Devraient-elles attendre pour se lancer dans l'alimentation crue, changement qui entraînera fatalement (bénéfiquement ?) une cure de détox ?

 

Je vais déjà essayer d'expliquer schématiquement ce qu'est cette fameuse "détox".
Quand on jeûne, quand on fait une cure de jus, quand on fait une monodiète de fruits, ou quand on se met à manger principalement des fruits crus, notre organisme, jusque là habitué à de trèèèèèès longues et difficiles digestions du fait des aliments transformés, cuits, lourds et inadaptés que nous ingérions, commence à passer moins de temps (voire pas de temps du tout dans le cas du jeûne) à la digestion. Les nutriments des jus sont directement disponibles puisqu'ils sont déjà séparés des fibres (travail de l'estomac, qui agit comme un extracteur de jus finalement). Dans le cas des fruits entiers, le travail est minime pour la séparation jus+nutriments / fibres.
Ensuite, dans les deux cas, les nutriments des jus et des fruits sont des éléments simples : pas de longues chaînes de sucres complexes comme dans les céréales, mais des sucres simples. Les acides aminés, c'est pareil : ils sont déjà sous forme de petites briques élémentaires, au contraire de ceux des protéines animales, que le corps va devoir décomposer, pour pouvoir ensuite les absorber par la paroi intestinale, et les utiliser pour fabriquer ses propres protéines.
Du coup, le corps gagne un temps fou sur la digestion.
Sans compter qu'il n'y a pas toutes les substances nocives (gluten, protéines de Maillard induites par la cuisson, graisses saturées, etc.) dont il devrait en temps "normal" se défendre.

 

Du coup, tout ce temps gagné, le corps va l'utiliser pour se détoxiner.
La détoxination revêt deux formes :

- l'élimination des déchets endogènes, c'est-à-dire produits par le fonctionnement normal des cellules
- l'élimination des déchets exogènes, introduits eux par l'extérieur du corps : toxines alimentaires, respiratoires, produits chimiques appliqués sur la peau... 

 

Le corps élimine en premier lieu les toxines endogènes, puis se lance dans l'élimination des toxines exogènes. La plupart du temps, avec une alimentation classique, le temps qu'on digère les aliments lourds, puis que le corps élimine les toxines endogènes, on est déjà arrivé au matin, et on prend un GROS petit-déjeuner, comme on nous l'a si bien appris, même si l'on n'a pas faim. Et la digestion reprend, donc la détoxination s'arrête...
Les toxines sont dont stockées dans le corps, en attendant de pouvoir, un jour peut-être, être éliminées.
Le sang ne supportant pas un pH acide (il est à 7,3 ou 7,4 de pH et ne peut varier plus) sous peine de voir se développer une septicémie, le corps a trois possibilités pour stocker les acides : 
1. Les entourer d'eau : on gonfle, et on est plein d'oedmes.
2. Les entourer de graisses, comme une enveloppe protectrice : on voit se développer des amas graisseux (culotte de cheval chez les femmes, ventre rebondi chez les hommes, puis un peu partout sur le corps au fur et à mesure de notre empoisonnement...)
3. Les faire sortir de l'organisme tant bien que mal. Les émonctoires ne supportant pas non plus les acides, il doit d'abord combiner les acides avec des minéraux alcalins, formant ainsi des sels neutres, plus facilement éliminables. Ces minéraux alcalins (calcium, magnésium...), où les trouve-t-il ? Dans les os, les cheveux, les dents, les ongles, les parois cellulaires... On se déminéralise donc de façon extrême.

C'est pourquoi on voit plusieurs types de personnes en acidose :
- les personnes gonflées d'eau
- les personnes en surpoids ou obèses, avec tous les problèmes que cela engendre
- les personnes minces voire maigres, mais déminéralisés au possible, qui vont enchaîner fractures, puis ruptures d'anévrismes, etc. 

Au bout d'un moment, quand le corps n'arrivera plus à traiter les toxines acides, alors les cellules ne pourront plus déverser leurs toxines (endogènes) dans le milieu extérieur, trop engorgé. Elles les garderont donc à l'intérieur de leur enveloppe, et on on verra donc se développer les maladies de désorganisation (cancers...) et les maladies auto-immunes, dans lesquelles l'organisme en vient à considérer ses propres cellules, engorgées d'acides, comme des éléments extérieurs à éliminer (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques...).

  

Avec une alimentation physiologique ou un jeûne, le corps a le temps de se lancer dans la détoxination exogène. C'est la crise d'acidose des jeûneurs, la détox des amateurs de jus ou de ceux qui passent à une alimentation à base de fruits et / ou légumes crus.

Dans cette phase, plus ou moins longue selon les cas et le taux d'engorgement de l'organisme, les toxines sont remises en circulation pour être éliminées. Si le corps a assez de réserves alcalines, les acides seront éliminés par la formation de sels neutres. Si ce n'est pas le cas, les émonctoires seront enflammés (cystites, infections urinaires, inflammation des intestins, saignements, ballonements...). Et il y a des chances que les acides restent en circulation sans pouvoir être éliminés par les émonctoires : c'est là qu'on a des signes désagréables de détox. Selon les personnes et leur terrain, leur faiblesse, ce ne seront pas les mêmes. Si les intestins sont tapissés de déchets et n'arrivent pas à éliminer correctement, toute la sphère supérieure sera engorgée : maux de tête, nuque douloureuse, troubles ORL, accouphènes, vertiges... 
Pour d'autres, on verra l'apparition de plaques et boutons sur la peau (troisième rein) : signe de faiblesse des reins...

Bon, je ne vais pas détailler tous les symptômes possibles, vous m'avez comprise !

C'est le signe qu'il faut aider les émonctoires à faire leur travail, grâce à des plantes médicinales, en buvant assez, en pratiquant le massage à sec de la peau, le sauna sec, en faisant une monodiète de bananes dans le cas des muqueuses intestinales enflammées, en introduisant massivement les jus de légumes, sources de minéraux alcalins en quantité pour permettre la formation des fameux sels neutres... 

Et donc j'en reviens au sujet de l'article (non, non, je n'avais pas oublié) : l'allaitement et la grossesse. Dans les deux cas, la maman et le bébé sont en lien. Tout ce que maman mange, bébé en profite. Tout ce qui passe dans le sang de maman (ou son lait), bébé en profite aussi.

Donc les toxines remises en circulation par la détox vont aussi passer dans le sang du bébé par le placenta, passer dans le lait qui va nourrir bébé.
Beaucoup en concluent donc qu'il ne faut SURTOUT pas se lancer dans une détox ou un changement d'alimentation lorsqu'on est enceinte ou allaitante. 

Oui. Sauf que. Sauf que quand vous mangez des pâtes, du riz, du maïs, un gros steack aux hormones ou du poisson plein de métaux lourds, tout ça passe AUSSI dans votre sang et votre lait. Tout ça va AUSSI participer à la (dé)construction de votre bébé... 

Alors que choisir ? 

Personnellement, je préfère donner à mon bébé une partie des toxines que je remets en circulation par la détox, mais aussi tous les nutriments fantastiques dont il aura besoin pour lutter contre, nutriments qui seront apportés justement par cette alimentation physiologique qui va permettre une détox.

Sachant bien entendu que la détox ne dure pas éternellement... 

Ainsi, j'ai commencé à manger cru enceinte de mon troisième enfant, et j'ai introduit de plus en plus de fruits lorsque j'attendais le quatrième. Maintenant, pour cette monodiète d'oranges, j'allaite toujours le petit dernier... Et je n'ai aucun doute sur les bienfaits que cela a eu et aura encore sur moi comme sur mon enfant !

Donc si vous choisissez la même option que moi, vous verrez peut-être des signes de détox sur votre enfant : nez qui coule, selles plus liquides, abondantes ou odorantes... Ce sera peut-être le signe qu'il élimine les toxines que vous lui avez passées. Mais ce sera peut-être aussi le signe qu'il se lance lui-même dans une détox, grâce à tous les bons nutriments que vous lui apportez enfin ! Ce sera en tous les cas le signe que son corps lutte merveilleusement bien contre tout ce qui l'encombre, et qu'il se purifie peu à peu, pour lui permettre de se construire au mieux ! 

Quel cadeau vous lui faites : un corps sain qui pourra voir émerger un esprit sain !

Commenter cet article

Goindin 15/12/2016 04:07

Bonsoir petite fée voila je me suis mise il y a de cela 1 semaine et demi jai le corps vraiment encrassé jai commence si fort que ma fille qui allaite malheureusement en subi les conséquences avec le rhume et a la creche fesses rouge plus selles liquide dois je arrêter ce changement ou dois je continuer je sis désespérer.
Merci de me repondre jattend votre réponse
Mercii

Petite Fée Coquelicot 15/12/2016 17:56

Bonjour, j'ai vu que vous m'avez envoyé un message directement par le formulaire de "Contact", du coup je vous réponds directement sur votre adresse de messagerie, mais pour résumer : non, pas d'inquiétude ni de désespoir, tout peut s'arranger pour vous comme pour votre enfant !

Joëlle 01/11/2016 21:08

Bonjour,

Je viens de lire votre article.
Proposez-vous, quelque part sur votre blog, une méthode pour commencer et suivre un programme de détox?
Ou avez-vous des recommandations?
J'allaite mon fils qui va avoir 7 mois.

Merci!

Petite Fée Coquelicot 02/11/2016 08:17

Oui, sur le blog, il faut fouiller, mais tout y est expliqué...
Sinon, si vous voulez avez un "programme" sous la main, je vends mon livre où tous les processus sont détaillés, avec plusieurs programmes pour débuter une détox et éventuellement adopter une alimentation plus végétale, plus saine, plus crue... Si cela vous intéresse, vous pouvez me contacter grâce au formulaire de contact (onglet en haut à droite dans le menu du blog)...
Bonne détox :-)

Petite Fée Coquelicot 02/11/2016 08:17

Oui, sur le blog, il faut fouiller, mais tout y est expliqué...
Sinon, si vous voulez avez un "programme" sous la main, je vends mon livre où tous les processus sont détaillés, avec plusieurs programmes pour débuter une détox et éventuellement adopter une alimentation plus végétale, plus saine, plus crue... Si cela vous intéresse, vous pouvez me contacter grâce au formulaire de contact (onglet en haut à droite dans le menu du blog)...
Bonne détox :-)

Mymy 25/02/2016 17:24

Bonjour, j'ai commencé un rééquilibrage alimentaire et j'allaite mon bébé de 2 mois... Je voulais faire une cure de thé detox, pensez-vous qu'il y ait des risques pour mon bébé? Si oui, lesquels? Merci

Maryam 26/02/2016 13:21

Merci beaucoup pour votre réponse rapide et complete. Ma fille a beaucoup de coliques et de reflux donc je ne veux pas prendre de risques je dois voir ma sage femme aujourd'hui je lui poserai la question.

Maryam 26/02/2016 13:21

Merci beaucoup pour votre réponse rapide et complete. Ma fille a beaucoup de coliques et de reflux donc je ne veux pas prendre de risques je dois voir ma sage femme aujourd'hui je lui poserai la question.

Petite Fée Coquelicot 25/02/2016 20:15

Les cures de détox remettent en circulation les toxines que le corps a stockées, pour les éliminer. Si les émonctoires (reins, poumons, intestins, plus la peau) sont en bon état, les toxines ne resteront pas longtemps en circulation, mais sortiront de votre organisme. Dans ce cas, à mon sens (et là je ne parle qu'en mon nom propre), je pense que les toxines qui étaient stockées dans le corps passaient quand même dans le lait de votre bébé, puisque le corps puise dans ses réserves pour fabriquer le lait. Donc votre bébé va récupérer des toxines pendant la période de détox, mais je pense que c'est un moindre mal dans la mesure où, ensuite, votre corps sera nettoyé, et donc le lait bien meilleur !
Maintenant, si les émonctoires sont en mauvais état et que les toxines ne sont pas correctement éliminées, elles risquent de rester longtemps en circulation dans votre corps, et votre bébé en "profitera" malheureusement lui aussi...
A voir donc : si vous êtes jeune, que vous n'avez pas de problème particulier, si vous n'êtes pas dans une phase de fatigue excessive, si votre vitalité est bonne, si votre moral est assez bon, je vous dirais de foncer ! Plus vite vous faites cette cure de détox, et plus vite votre corps sera purifié...
Bonne continuation !

Yann Soinard 12/11/2015 02:46

N'oubliez pas que les enfants ont besoin de lipides

Petite Fée Coquelicot 12/11/2015 09:56

Tout-à-fait : les enfants ont besoin de plus de gras (de bons gras !) que les adultes, j'en parle longuement dans d'autres articles consacrés aux enfants et adolescents...

Dupoux 03/07/2015 17:30

Je suis sur mon téléphone et je ne vois pas cet onglet ...
Marlene.dupoux@hotmail.fr
Comme ça je vous répondrais quand j aurai votre mail :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents