Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Connaissez-vous l'argile-cellulose ?

Catégories : #Parentalité

Au départ, un grand dépit pour moi : j'aime énormément faire de la poterie, mais aux alentours de chez moi, il n'y a pas ce genre d'associations... Et bien entendu, un four de potier est tout de même un investissement dans lequel je ne me lancerai pas, à mon plus grand regret.

J'ai donc essayé de faire de l'argile et de la laisser sécher, mes les pièces sont tellement fragiles que j'ai vite abandonné.

 

Alors, que faire ? Abandonner l'argile ?

Non ! Il y a une solution : l'argile-cellulose, ou argile-papier (paperclay en anglais).

C'est une méthose qui permet de faire de l'argile sans cuisson... Génial !!!

Sur cette technique, malheureusement, je n'ai trouvé que des sites en anglais (et l'anglais et moi... pfou). Il existe un livre, un seul, en français, qui semble très bien fait, mais je le cherche d'occasion. En attendant, j'ai tout de même tenté l'expérience, sans trop connaître les proportions parfaites.

Voici ce que donnent ces expériences :

 

 

1. La première étape, c'est de préparer de la pâte à papier :

- prendre un rouleau de papier toilette, avec son tube de carton (moi j'ai pris du papier toilette écolo en papier recyclé) et le tremper dans l'eau

paperclay (2)

- une fois bien imbibé, mixer le tout (bon, il vous faudra tout de même un bon robot, évitez les mixeurs plongeants par exemple)

paperclay (3)

- ça donne une espèce de pâte à papier pleine de petites boules

paperclay (4)

paperclay (5)

 

2. Ensuite, on passe à la préparation de l'argile-cellulose en elle-même :

- on mélange une grosse poignée essorée de pâte à papier avec le volume double d'argile (de la couleur que vous souhaitez, ça marche avec toutes)

- malaxer longuement jusqu'à ce qu'il soit homogène : lorsqu'on sépare deux morceaux d'argile-cellulose, ça fait de petites chose dans ce genre :

paperclay (6)

- laisser poser plusieurs jours en vérifiant de temps en temps que le mélange ne sèche pas trop

 

3. On peut enfin utiliser l'argile-cellulose comme de l'argile classique, puis on laisse sécher plusieurs jours. Ca donne une poterie solide (bon, ne la jetez quand même pas contre un mur, hein !), qui peut être peinte et vernie. A ne toutefois pas laisser à l'extérieur, et à ne pas utiliser avec du liquide.

Voici quleques unes des oeuvres de notre première fournée :

paperclay (1)

paperclay (8)

paperclay (9)

 

Je ne sais pas si les proportions que j'ai utilisées sont bonnes, mais en tous cas ça donne déja quelque chose.

Donc à vous d'essayer et de me donner vos résultats, pour que nous puissions progresser ensemble !

Commenter cet article

guetta 06/01/2014 19:49

je vais essayer et je m'en réjouis,merci

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents