Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Les punitions ne sont pas la solution...

Catégories : #Parentalité

Voici un extrait d'un écrit du Docteur Mendelsohn :


Tous les comportements inquiétants de vos enfants ont une cause émotionnelle. Ne punissez pas l'enfant, mais recherchez la cause de son trouble. Il arrive parfois qu'un enfant, enfin propre, recommence à mouiller ses culottes. L'enfant ne le fait pas exprès, car aucun enfant n'est heureux dans des culottes mouillées et il n'aime pas non plus les réactions négatives qu'il provoque chez sa mère. Il est certain que l'enfant réagit à quelque chose qui le gêne dans son environnement. Ne le giflez pas, essayez d'identifier et d'éliminer ce qui le gêne.

Si votre enfant devient violent avec ses camarades ou s'il a des problèmes de discipline à l'école, il s'agit probablement d'une réaction à une situation ou à un problème qui le dépasse : une maladie, la fatigue, la faim, un problème de la vue ou de l'ouïe ou simplement une réaction à des tensions à la maison. Il peut être troublé parce que l'image qu'il a de lui-même ne correspond pas à votre attente. L'enfant n'a que faire de vos punitions, il a besoin d'un soutien émotionnel, de votre amour et de votre affection constante.

Bien sûr, les enfants doivent être guidés vers un comportement adulte et responsable, mais ne soyez pas trop pressés! A tout âge, le châtiment corporel trouble et traumatise l'enfant, qui ne peut comprendre pourquoi ses parents qu'il aime, et qui sont censés l'aimer, le frappent soudain. Il se sent alors perdu, blessé et, même, dévalorisé.

Les conséquences des châtiments corporels sur le développement de l'enfant ont été abondamment étudiés et tous les chercheurs s'accordent à dire que la violence est mauvaise aussi bien pour les parents que pour les enfants. Les coups n'enseignent pas aux enfants ce qu'il faut faire et ne leur apprennent que d'une façon temporaire ce qu'il ne faut pas faire.

J'avoue qu'il m'est arrivé, rarement, de lever la main sur mes enfants, mais j'ai le plus souvent essayé d'obtenir ce que je voulais par l'exemple ou par des encouragements pleins de tendresse. Je suis très satisfait du résultat. J'espère, et je crois, que mes petits-enfants subiront eux aussi rarement des châtiments corporels.

Commenter cet article

chapapillon 21/02/2009 13:17

qui est le Dr Mendelsohn ? Qu'a t il écrit ? Articles ? Livre(s) ?Bisous

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents