Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Menstruations et écologie : incompatibles ?

Catégories : #Eco-citoyenneté

Lorsqu'on sait qu'une femme utilise dans sa vie 10 000 tampons ou serviettes hygiéniques, et qu'on imagine les déchets que cela engendre, on est tenté de se dire que notre confort passe forcément par la mise d'un gros bémol sur nos préoccupations écologiques.
Parce que je me vois mal revenir aux lignes qu'utilisaient nos grands-mères, même par souci de protéger la Terre déjà bien malmenée.

Quand j'ai cherché des réponses à cette préoccupation, j'ai trouvé comme réponse, tout d'abord, les protections féminines biologiques.
Tant qu'à utiliser des serviettes, autant qu'elles ne soient pas blanchies au chlore (lorsqu'on sait les dégâts que cela provoque sur nos pauvres corps)...

Et puis j'ai trouvé mon bonheur : la coupe menstruelle.
C'est une coupe en silicone hypoallergénique souple de 5 cm de longueur.
Voici à quoi cela ressemble :


Ca peut paraître énorme au premier abord, je vous le concède, mais en réalité ça ne l'est pas tant que ça !
La coupe menstruelle se porte en interne, comme un tampon, et adhère aux parois du vagin afin de récupérer tout le flux des règles.
En tant qu'utilisatrice, je vous assure qu'il n'y a ni odeurs, ni fuites ! Même avec une activité sportive pendant le port de la coupe.

Il faut toutefois quelques essais avant de trouver comment l'insérer et l'enlever facilement, mais ça vient très vite, et ensuite : plus de problèmes, la coupe est tellement sicrète qu'on ne la sent pas du tout. On pourrait même oublier qu'elle est là !
Pour pallier aux petits tâtonnements du début, quelques conseils :
- essayez la coupe menstruelle plusieurs fois avant vos règles, ce sera moins catastrophique en cas d'un mauvais positionnement
- pour l'insérer et la retirer, installez-vous confortablement
- et surtout : soyez sereine ! Une apréhension vous fera automatiquement serrer tous les muscles et rendra l'insertion ou le retrait beaucoup plus difficiles !

Au quotidien, c'est un vrai bonheur :
- vous pouvez la mettre avant les règles si vous ne savez pas exactement quand elles vont commencer.
- il faut la vider entre deux et quatre fois par 24 heures, selon le flux que vous avez. Pour un flux moyen, le matin sous la douche, et le soir avant de se coucher, ça suffit !
- après l'avoir retirée et vidée, il suffit de la rincer avant de la remettre (si vous n'êtes pas chez vous, emportez une petite bouteille d'eau grâce à laquelle vous la rincerez dans les toilettes publiques)
- vous pouvez bouger, sauter, faire du vélo ou même sauter à l'élastique, elle ne bougera pas !
- lorsque les règles sont terminées, il suffit de la stériliser à l'eau bouillante et au savon...

Les coupes menstruelles coûtent entre 20 et 35 euros, ce qui est certes beaucoup plus cher qu'un paquet de serviettes hygiéniques, mais elle dure plus de 10 ans ! Un investissement à long terme donc...
Attention : il y a deux tailles (la A est destinées à toutes les femmes ayant accouché par voie basse et aux femmes de 30 ans et plus, la taille B aux femmes de moins de 30 ans n'ayant pas accouché par voie basse).
Plusieurs modèles existent : mooncup, divacup... vous trouverez tous les sites qui en vendent en tapant ces mots dans un moteur de recherche.

Voilà, il ne reste plus qu'à sauter le pas !
Moi c'est fait depuis quelques temps déjà, et franchement, je ne le regrette pas !
Commenter cet article

Mélanie 16/11/2008 16:16

Je l'ai depuis bientôt un an, et je ne reviendrais en arrière pour rien au monde ! Je l'ai d'abord pris pour l'aspect écologique et aussi pour essayer qque chose de nouveau, et je l'ai gardée surtout pour son aspect PRATIQUE ! A recommander !!

Mylena 12/11/2008 23:05

Je l'ai essayée : je l'ai adoptée ! Quel bonheur de passer la journée entière sans se soucier de rien... Tout en faisant un geste pour la planète.J'essaie d'en parler autour de moi, mais c'est vrai que les filles trouvent ça bizarre, ca ne leur inspire pas confiance... Il faut dire qu'on en entend si peu parler, ça ne facilite pas les choses, moi si je n'étais pas tombée dessus sur internet, j'en ignorerais encore l'existence...

Petite Fée Coquelicot 13/11/2008 20:52




Pareil pour moi...
Bien souvent c'est la même histoire : ce n'est qu'en cherchant, et en cherchant bien, qu'on trouve les solutions réelleement adaptées aux problèmes écologiques quotidiens...

L'avenir passe donc par une prise de conscience individuelle... et une VOLONTE forte de chacun.
Pas gagné...


.


Akä 09/11/2008 19:26

J'en suis adepte depuis pas si longtemps que ça (un an? deux?) mais je ne sais plus depuis un bail comment je faisais avant!
Contente de voir que je ne suis pas la seule à faire du prosélytisme: il est anormal que cette solution extraordinaire reste confidentielle sous la pression publicitaire du jetable!
Merci pour votre blog

Petite Fée Coquelicot 10/11/2008 09:12





Surtout que les coupes menstruelles existent depuis 1930 ! ! !
Seulement, à cette époque, il était très mal vu pour une femme de toucher à des parties "tabou"...
Encore aujourd'hui, c'est l'obstacle qui semble le plus grand quant à l'utilisation des coupes menstruelles : lorsque j'en parle autour de moi, les réactions se limitent souvent à des "aaaaah...
C'est dégoûtant !"

A quand des femmes qui sauront comment fonctionne leur corps et qui le "connaissent" vraiment ?
C'est je pense le seul vrai moyen de pouvoir défendre pour de bon notre intégrité physique...



.


Fabien 08/11/2008 21:08

Bonsoir Petite fée Coquelicot,Je n'en mettrais pas car je suis un homme, mais cela a l'air vraiment bien en terme d'écologie...Merci pour l'information et bonne soirée.Fabien

Petite Fée Coquelicot 09/11/2008 15:40




:-)



.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents