Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Conception permaculturelle de notre lieu de vie

Catégories : #Autoconstruction, #Maison autonome, #Permaculture

Choix de notre lieu de vie

 

Si nous nous sommes installés "chez nous", c'est parce que l'environnement nous a beaucoup plu...

- Il n'y a pas d'agriculture intensive, pas de champs, donc pas ou presque de traitements... Ce qui donne une des eaux les moins polluées de France.

- Pas de champs, ça veut dire un espace couvert en majorité de forêts préservées et de prés... agréable à parcourir !

- L'activité principale est l'élevage, mais de veaux élevés sous la mère : pas d'élevage intensif donc, des animaux en plein air avec les petits avec leur mère... Ils finissent quand même à la boucherie, mais au moins ils ont une vie plus agréable... 

- Le paysage est très vallonné, ce qui donne une vue magnifique et des coins très diversifiés.

- Il y a beaucoup de rivières, ruisseaux, lacs plus ou moins grands... Eh oui, nous sommes juste au sud du plateau de Mille Vaches (ce qui signifie "Mille Sources" en occitan).

- Nous pouvons pratiquer nos activités favorites : promenades en forêt, vélo et VTT, kayak, escalade...

- La population native est vieillissante, mais il y a un nouveau peuplement jeune et dynamique, animé de valeurs que nous partageons : attachement à la nature, désir d'un habitat écologique et sain, volonté de s'impliquer dans la vie locale, développement de la production d'une nourriture saine, création de liens humains, instruction en famille, développement du travail "autrement"... 

Tout ceci nous a permis de tomber amoureux de ce lieu, et d'y chercher le terrain idéal... que nous avons trouvé !

Choix du terrain

Voici les caractéristiques du terrain que nous avons choisi :

- 1,3 ha

- Plein sud, parfait pour la construction d'une maison passive, parfait pour bénéficier du soleil tout au long de la journée

- En pente douce : cela nous permet de n'être gêné par aucune construction, d'avoir une position dominante et d'avoir une vue magnifique sur les collines voisines

- Bordé au nord par un pré, à l'est par la forêt, au sud par le potager d'un voisin, à l'ouest par la route puis des prés : environnement immédiat plus que satisfaisant.

Le terrain en bleu

Le terrain en bleu

- Deux sources bouchées à recapter : le terrain est donc à plusieurs endroits gorgé d'eau, bourbeux, et les plantes aquaphiles se sont fait un plaisir de s'installer

Conception permaculturelle de notre lieu de vie
Conception permaculturelle de notre lieu de vie

- Terrain jamais utilisé pour la culture, mais comme pré. La terre a donc été compactée par le piétinement des vaches, mais aussi enrichie par leurs excréments. Quand on creuse, c'est un véritable plaisir de découvrir une terre noire et riche !

- Situés à 200 mètres du hameau, nous sommes isolés sans l'être trop : absolument parfait pour nous !

- Une ruine (non exploitable) présente sur le terrain nous garantit une zone constructible... et des pierres à récupérer pour notre future maison !

La ruine : avant et après terrassement (commencé à la main pour récupérer les belles pierres, terminé à la pelleteuse)

La ruine : avant et après terrassement (commencé à la main pour récupérer les belles pierres, terminé à la pelleteuse)

Projet

Notre projet comprend :

- La construction d'un atelier / abri-voiture qui permettra de tester les techniques de construction choisies pour la maison et nous donnera tout le temps du chantier de construction de la maison à la fois un abri contre le soleil (qui nous a bien fait souffrir pendant la construction de l'atelier) et contre la pluie. A terme, il servira d'abri voiture, d'atelier, de chambre d'amis lorsque nous en aurons besoin, peut-être aussi à entreposer des fruits... 

- La construction d'une maison écologique la plus autonome possible en énergie, 
le but étant de pouvoir travailler le moins possible à l'extérieur pour pouvoir à la fois passer notre temps à entretenir le jardin-forêt les premières années, prendre soin du potager, et surtout profiter de la vie et de nos enfants (que nous instruisons à la maison).

Nous avions demandé à pouvoir implanter ces deux constructions sur le nord du terrain, à un endroit plat, sans sources donc avec un sol sec. Mais cela a été refusé par les services d'urbanisme. Nous nous cantonnons donc à la petite zone constructible, et nous adaptons : notamment les pilotis de la maison seront en partie dans la partie pentue du terrain, donc très hauts. Ce sera un emplacement certainement moins bon sous l'angle permacole, mais c'est encore un endroit très acceptable bien qu'un peu près de la route à notre goût... 

- Le recaptage (ça se dit, ça ?) des deux sources qui ont été rebouchées par l'ancien propriétaire (ne me demandez pas pourquoi) et la création d'au moins une mare afin d'apporte de la biodiversité et d'avoir un point d'eau pour donner à boire aux poules et arroser le potager. Une des sources est derrière la maison et l'atelier, la seconde se situe plutôt devant la maison, à moyenne distance : c'est certainement là que nous implanterons donc le potager.

- La construction d'une serre / poulailler, une construction à plusieurs fonctions selon les principes de la permaculture, mais j'expliquerai le concept lorsque nous serons à cette étape. La serre nous permettra de faire des semis à l'abri, d'avoir des salades en période froide ; le poulailler hébergera quelques poules. Pour ceux qui ne manqueront pas de poser la question, nous ne mangeons presque pas d'oeufs, mais nous aimons beaucoup les animaux. Nous choisirons donc des espèces de poules dites de compagnie, qui pondent un oeuf par semaine, deux maximum. Les enfants seront ainsi responsables d'animaux, ce que nous pensons être très formateur, pourront observer tout un écosystème qui va se créer, et nous ne serons pas submergés par des oeufs que nous ne mangerions pas...
Afin d'éviter des déplacements superflus, cette serre - poulailler sera construit à proximité de la maison.  

- La plantation d'un jardin-forêt nourricier (le but étant d'être autonomes en fruits et de pouvoir redistribuer gratuitement les surplus autour de nous dans quelques années, lorsque le jardin sera installé). Nous utiliserons toute la partie nord du terrain, donc en-dessus de la maison, ainsi que la pente sud-sud-est, donc tout le terrain qui n'est pas à proximité immédiate du terrain. Dans le cas d'un jardin-forêt, c'est envisageable puisqu'on ne va pas récolter des fruits tous les jours sur chacun des arbres. 

- L'implantation d'un potager : lui sera placé à proximité de la maison (sinon, si vous avez besoin de trois feuilles de basilic pour votre salade du soir, il est à parier qu vous vous en passerez plutôt que de faire 600 mètres !). Placé aussi assez proche de la seconde source (non encore recaptée), et si possible pas trop loin du poulailler puisque nous utiliserons la paille souillée par les poules pour mulcher. 

 

Nous avons choisi l'approche permaculturelle pour construire notre projet : je viens de vous en présenter les très grandes lignes... J'aimerais consacrer un article plus précis à chaque point, on verra si je trouve le temps :-)
Ce qui est sûr, c'est que rien n'est figé et que nous restons ouverts à tout ce qui va se passer dans les mois et années à venir, et que le projet va certainement évoluer avec le temps et suivant l'avancement des travaux...

Le but général étant simple : nous voulons avoir un impact le moins nocif possible sur notre environnement, pour pouvoir, à terme, voir une agradation de notre terrain.

Commenter cet article

CECILE 24/05/2017 21:44

quel magnifique projet !! de l'énergie et du courage, il va vous en falloir mais j'ai l'impression que vous avez une bonne réserve !! j'avoue que je suis très très impressionnée, tout ça à accomplir me ferait peur !

Petite Fée Coquelicot 25/05/2017 08:06

Le plus dur est encore de se lancer ! Je vous avoue effectivement qu'il y a tout juste un an, nous avions un peu le tournis en pensant aux travaux à accomplir, et aujourd'hui nous mettons les dernières finitions sur l'atelier (article bientôt !) autoconstruit et nous prenons soin de 300 arbres, arbustes, ronces et buissons qui viennent peupler un terrain encore nu il y a quelques mois !
Encore énormément de boulot à venir (la maison n'en n'est qu'aux fondations, le jardin-forêt n'est qu'au tiers de sa surface et il n'y a pas encore la moindre trace de poulailler ou de potager), mais c'est véritablement enthousiasmant une fois qu'on s'est lancé ! Et puis c'est une telle aventure familiale, avec les enfants, qu'on ne peut plus s'arrêter :-)

dametartine 24/05/2017 10:56

Magnifique !
Quel beau projet qui nourrit votre art de vivre et permet à chacun de grandir !
Toujours ce bel élan de vie, ce bel accueil de la vie !
Où trouvez-vous cette énergie ?
Merci pour la belle famille que vous êtes !

Petite Fée Coquelicot 24/05/2017 13:04

L'énergie ? Dans nos rêves !
Je ne sais plus qui le disait, mais j'aime beaucoup cette maxime : "Il faut avoir des rêves assez grands pour ne jamais les perdre de vue"...
Et un grand grand merci Dame Tartine de nous suivre et de nous encourager par ces jolis compliments !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents