Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon livre...

Petite Fée Coquelicot

...soyons le changement que nous voulons pour ce monde...


Les protocoles hospitaliers (15/16) : les gestes posés sur le bébé

Catégories : #Accouchement, #Naissance libre, #Parentalité

Aspiration du nez et de la bouche du bébé après la naissance

  • Raison : l’aspiration de routine est supposée aider les bébés à respirer
  • Physiologiquement parlant :
    • Une surproduction des muqueuses ne survient que lorsque le bébé subit un stress considérable (donc une naissance perturbée par tous les événements décrits précédemment). Il n’est nul besoin d’aspirer les muqueuses d’un bébé ayant vécu une naissance paisible !
    • Si le bébé a trop de mucosités après la naissance, on peut le placer sur le ventre de sa mère, la tête légèrement plus basse que le corps, ce qui permet au mucus de s’écouler de lui-même au-dehors, sans le traumatisme ni douleur causés par les sondes.
    • L’aspiration par sonde perturbe gravement le réflexe de succion du bébé, pouvant irrémédiablement perturber la mise en place de l’allaitement.
Les protocoles hospitaliers (15/16) : les gestes posés sur le bébé

Gouttes oculaires (nitrate d’argent, collyre antibiotique…)

  • Raison :
    • prévention de la cécité dans le cas où la mère souffre de gonorrhée pour le nitrate d’argent
    • prévention d’une conjonctivite pour le collyre antibiotique
  • Physiologiquement parlant :
    • Tout liquide instillé dans les yeux du bébé est douloureux et perturbe sa capacité à voir pendant de nombreux jours
    • un simple test de dépistage avant la naissance peut être effectué par la mère pour savoir si elle est atteinte de gonorrhée
    • en cas de petite infection ou de croûtes dans les yeux, on pourra avec succès déposer régulièrement quelques gouttes de lait maternel dans les yeux du bébé
Les protocoles hospitaliers (15/16) : les gestes posés sur le bébé

Injection de vitamine K au bébé

  • Raison : éviter la maladie hémorragique du nouveau-né
  • Physiologiquement parlant :
    • Le colostrum est naturellement extrêmement riche en vitamine K, surtout si la mère mange des légumes verts en quantité
    • L’OMS recommande de n’en injecter qu’aux bébés à risque. Elle classe l’administration routinière de vitamine K parmi les " pratiques que rien ne permet de vraiment recommander et qui doivent être appliquées avec prudence en attendant le résultat des recherches."
Les protocoles hospitaliers (15/16) : les gestes posés sur le bébé
Commenter cet article

KeïKo 11/03/2014 09:01

Je me permets d'ajouter des infos sur le lien entre cellules souches du lait maternel, vitamine k et vaccins : http://expovaccins.over-blog.com/article-cellules-souches-du-lait-maternel-pas-seulement-une-nourriture-111336596.html

Bonne journée!

Petite Fée Coquelicot 11/03/2014 09:17

Merci Keïko, je me permets de rajouter un lien dans l'article vers cet article intéressant...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents